Donner un peu d’amour au quotidien

A une époque où nous évoluons les uns aux côtés des autres dans la plus grande indifférence, cette vidéo, très bien réalisée, nous rappelle que donner un peu d’amour à son prochain au quotidien n’est pas grand chose mais peut faire beaucoup de bien. Alors oui, c’est vrai, c’est très idéaliste voire, malheureusement, surréaliste mais il suffit parfois d’une toute petite étincelle pour embraser notre conscience et c’est justement, sur le fond, tout le propos de ce petit film.

C’est triste mais aujourd’hui les gens sont presque choqués, tout du moins surpris, lorsqu’ils voient quelqu’un aider un inconnu dans un lieu public. Si vous regardez attentivement la vidéo, vous remarquerez que chaque personne qui assiste à l’une de ces mini-scènes de solidarité va ensuite, à son tour, faire un petit geste pour quelqu’un qui croise son chemin. Il peut s’agir de tendre la main à quelqu’un pour l’aider à se relever, d’aider une personne non-voyante à traverser la rue, d’aider quelqu’un à ramasser un objet ou des papiers qu’il a fait tomber, de faire preuve de civisme en voiture ou à la caisse d’un magasin etc. Ces petits gestes, souvent anodins, sont de petits rien qui peuvent faire beaucoup et, bien souvent, il suffit d’en être spectateur pour le reproduire soi-même peu après : finalement, donner un peu d’amour au quotidien ça ne coûte rien et c’est contagieux !

La conclusion, très symbolique, parle d’elle-même : on y voit un gamin arriver avec deux seaux de peinture blanche à hauteur d’un mur entièrement tagué et commencer à le repeindre tout seul. Il est rapidement rejoint par une petite fille qui se met à peindre avec lui puis, petit à petit, des dizaines de jeunes affluent de tous les côtés pour se joindre à eux sous le regard halluciné des auteurs de ces tags qui finissent par suivre le mouvement à leur tour. Alors, aussi naïve qu’elle puisse paraître avec son petit côté « bisounours », si cette vidéo permet à quelques uns d’entre nous d’amorcer une petite chaîne de solidarité en commençant sa journée son auteur pourra être fier d’avoir contribué à ce que les gens réapprennent à donner un peu d’amour à leur prochain.

1453
04:35
Votes : 0

Laisser un commentaire